LE PARC NATIONAL DES CALANQUES ET SES ACTIVITÉS EXTÉRIEURES

by 21 juin 2023

Grimper dans les calanques à Marseille, Cassis et La Ciotat

Précédent
Suivant
Réserver

Le Parc National des Calanques et l'escalade

Situé entre les villes de Marseille et de La Ciotat, le Parc National des Calanques s’étend sur plus de 20 kilomètres comprenant une aire littorale totale de plus de 80 kilomètres. Mais qu’est-ce qu’un parc national ? Il s’agit d’une zone géographique délimitée, un territoire sur lequel les services de l’Etat jugent nécessaire la protection d’un patrimoine culturel, la protection de la biodiversité et de la nature. La France possède aujourd’hui 11 parcs nationaux. Le Parc National des Calanques fût le 11ème parc français et a la particularité d’être en interaction permanente avec la métropole Aix-Marseille-Provence.

Le parc péri-urbain que forme le Parc National des Calanques est notamment très connu pour la pratique des sports de pleine nature comme l’escalade, la randonnée, la plongée, le kayak, le paddle ou encore le vélo. Toutes ces activités se pratiquent dans le respect de la nature et de la biodiversité.

 

Le Parc National des Calanques (PNC)

Suite au menaces subit par les calanques notamment dû à leur proximité avec l’une des plus grandes villes de France (Marseille) et suite à plus de 10 ans d’échanges, l’Etat à classé Parc National la zone naturelle située dans les pourtours de Marseille, Cassis et La Ciotat pour y protéger la biodiversité.

Histoire, création et protection du Parc National des Calanques

Créé en avril 2012 dans le département des Bouches-du-Rhône (13), le parc national des calanques est composé de 3 espaces avec des degrés de protection variables. Ces 3 zones se situent sur les communes de Marseille, Cassis, La Ciotat et La Penne-sur-Huveaune, qui forment la partie terrestre du parc. 

Le cœur terrestre du parc, situé sur les communes de Marseille, Cassis et La Ciotat, a une surface de 8 500 hectares et est la zone la plus protégée grâce à une protection renforcée et à une réglementation spécifique. Au cœur terrestre s’ajoute le cœur marin, il représente à lui seul 90% de la surface du cœur du PNC, soit 43 500 hectares.

S’ajoutent aux cœurs terrestre et marin, les aires d’adhésions que forment les communes de Marseille, Cassis et La Pennes-sur-Huveaune, soit 2 630 hectares et les aires maritimes adjacentes d’une surface de 97 700 hectares. Ces aires d’adhésions et adjacentes ont pour but d’accompagner le cœur du Parc et de favoriser le développement durable grâce à l’aide et à l’appui du Parc National des Calanques.

Le Parc National des Calanques possède une gestion plutôt spécifique due au grand nombre de propriétaires présents sur les hectares que représente le cœur du parc et les aires d’adhésions. En effet, il y a plus d’un siècle, les calanques étaient les propriétés pastorales, forestières, ou agricoles de propriétaires terriens. Mais à la suite des aléas du XXème siècle, industrialisation de Marseille, 1ère et 2nde Guerres Mondiales, les propriétaires sont incités à vendre leur terres à différents organismes publiques en fonction des périodes. Les acheteurs ont pu être : Ministère de l’Agriculture, Ministère de la Défense, Ville de Marseille, Département des Bouches-du-Rhône, Conservatoire du Littoral, etc. C’est pourquoi aujourd’hui, la mosaïque de propriétaires au sein du PNC est importante et représente un grand travail de concertation. Le Parc National des Calanques, l’Office National des Forêts (ONF), les villes membres du parc (Marseille, Cassis, La Ciotat, La Penne-sur-Huveaune), oeuvrent ensemble pour la préservation et la gestion de l’espace protégé qu’est le parc des calanques sous la coordination du Parc National.

S’ajoute à cette coordination des échanges et des espaces protégés, les instances syndicales des différents acteurs des calanques comme les propriétaires privés ou bien les instances syndicales des professionnels locaux (Syndicats des Professionnels de Pleine Nature).

Zone d’activités de plein air, il est important de connaître les traits caractéristiques du parc des calanques avant de s’y aventurer, afin de préserver au mieux le milieu dans lequel vous évoluez.

Si vous voulez en savoir plus sur le Parc National des Calanques, son histoire et ses objectifs, rendez-vous sur la page YouTube du PNC.

Histoire de l’escalade dans le Parc National des Calanques

Le Parc National des Calanques, depuis et avant sa création, à toujours été un lieu de pratique des sports outdoor. L’escalade sur la roche calcaire, le grès ou le poudingue typiques des lieux, la plongée à la découverte des grottes et espèces marines, les randonneurs et plus récemment traileurs, ainsi que les activités aquatiques de découverte des paysages comme le paddle ou le kayak de mer.

L’escalade en extérieur est définie comme activités patrimoniales par le Parc National des Calanques

Apparue à la fin du XIXème siècle dans les calanques de Marseille, l’escalade en falaise s’est ensuite peu à peu démocratisée dans le département des Bouches-du-Rhône

Apportée par le Club Alpin Français, la varappe a tout d’abord commencé à se démocratiser dans un style alpin. Le style alpin permet aux premiers grimpeurs / alpinistes de réaliser les premières ascensions des sommets Marseillais à l’instar de Francis W.Mark, vice-consul britannique à Marseille, après son ascension de La Grande Candelle dans la calanque de Sugiton. Ce type d’exploration dans le massif des Calanques a permis la création de nombreux sentiers pédestres toujours utilisés actuellement.

L’escalade marseillaise est ensuite mise en lumière au début du XXème siècle grâce à des grimpeurs / alpinistes que sont Rebuffat ou bien Livanos. Grâce à leurs multiples ouvertures et réussites dans les massifs du Mont Blanc ou des Dolomites, le regard se tourne sur nos belles calanques des Bouches-du-Rhône. Où Georges Livanos et sa femme, Sonia, y ont ouverts plus de 500 initéraires d’escalade et d’escalade en grande voie.

L’histoire de l’escalade se poursuit ensuite avec de nouvelles ouvertures, en grandes voies et en traversées au bord de la mer Méditerranée, dans les secteurs du Devenson, de Castelvieil et du Cap Morgiou.

Le Parc National des Calanques compte à ce jour plus de 5 000 voies d’escalade en falaise, escalade en couenne et escalade en grande voie. Le PNC attire les grimpeurs du monde entier grâce à sa météo favorable toute l’année, sa nature et ses paysages exceptionnels. De plus, les voies d’escalade accessibles à tous niveaux en font sa renommée chez les grimpeurs français et étrangers.

Géologie du Parc National des Calanques

La construction géologique du PNC remonte au jurassique et au crétacé, formée de roches sédimentaires et de minéraux. Suite au mouvement tectonique des plaques, le massif des calanques de Marseille apparaît d’abord sous la chaîne pyrénéo-provençale. Puis, suite à l’érosion, au réchauffement des lieux et à la fin des glaciations, le massif des calanques s’érode pour peu à peu prendre sa formation actuelle.

Trois zones se distinguent dans les calanques. Une première zone se situe de Marseille à Morgiou, elle est composée de calcaire urgonien, très clair et compact. La seconde zone, du Mont Puget dans la calanque de Sugiton jusqu’à Cassis, est composée de roche calcaire de type dolomitique, plus sableuse que le calcaire urgonien. Une troisième zone, de canaille à La Ciotat, se compose de plusieurs roches : du calcaire, du grès et du poudingue. Le poudingue est une roche ocre/marron formée à partir de débris de galets agglomérés.

Précédent
Suivant

Climat du Parc National des Calanques

Le Parc National des Calanques, tout comme le massif de la montagne Sainte-Victoire, a un climat Méditerranéen. Le climat Méditerranéen est caractérisé par des étés chauds et ensoleillés et des hiver doux avec quelques précipitations. Le massif des Calanques, de par sa situation géographique, a un air marin toute l’année ainsi que du Mistral (vent sec et froid provenant du nord via la vallée du Rhône).

Il est donc possible de grimper toute l’année dans les calanques et sur le littoral des Bouches-du-Rhône. Les périodes les plus propices à l’escalade sont les intersaisons, le printemps et l’automne. Ces saisons sont moins froides que l’hiver et bénéficient d’un bel ensoleillement avec des températures parfois chaudes. L’hiver est une saison relativement pluvieuse et fraîche, il faudra alors rester vigilant sur la météo et prendre une veste. Quant à l’été, il peut y faire très chaud, les falaises à l’ombre seront donc à privilégier.

Restez tout de même toujours vigilant aux vents notamment le Mistral qui peut considérablement rafraîchir les températures voir rendre la grimpe impossible sur certaines orientations par vent fort.

De la même manière, il est utile, avant une séance d’escalade face à la mer Méditerranée, d’éviter de grimper sur une falaise orientée à l’est un jour de vent de sud-est afin de profiter au maximum de sa sortie escalade en extérieur. En effet, dans le massif des calanques, le vent provenant du sud-est rend les falaises calcaires “grasses”, “poisseuses”. Il sera tout à fait possible de grimper en sécurité sur les falaises orientées à l’est durant ces jours de vent de sud-est, par contre ce ne seront pas les journées pour vos performances de l’année.

La sécheresse estivale ainsi que les périodes de vent peuvent engendrer des fermetures des massifs forestiers dans tout le département des Bouches-du-Rhône et dans les départements de la région PACA. Ces fermetures de massifs pour risques incendies sont définies par la préfecture du département la veille au soir. En cas d’interdiction d’accès aux massifs forestiers pour risques de feu, les calanques peuvent être interdites d’accès que ce soit à pied, par engin ou par la mer. De plus, toutes les activités physiques, sportives, de découverte, de tourisme y seront interdites les jours de fermeture.

Rendez-vous sur le site de la préfecture des Bouches-du-Rhône tous les jours de juin à septembre à 18h pour connaître l’ouverture des massifs.

Découvrir les secteurs d’escalade et de via ferrata dans le Parc National des Calanques

Maintenant que nous en connaissons plus sur le parc des calanques, intéressons-nous à ses activités outdoor et plus spécifiquement à l’escalade et à la via ferrata au sein des calanques. L’escalade fait partie des activités patrimoniales définies sur la charte du Parc National des Calanques. La grimpe dans les calanques des Bouches-du-Rhône est également connue depuis des dizaines d’années pour être un lieu de pratique des grimpeurs du monde entier.

Le Parc National des Calanques est très réputé, tant par sa beauté que par l’escalade très présente au cœur du massif. Au fil des années, des explorateurs ont parcouru les lieux dans l’optique de créer de nouveaux itinéraires, qui aujourd’hui sont devenus des spots d’escalade incontournables parmi lesquels nous pouvons retrouver : 

  • La grotte de l’Ermite, aux Goudes
  • Le bec de Sormiou, dans la calanque de Sormiou
  • L’abri-côtier, dans la calanque de Morgiou
  • La Parois des Toits, dans la calanque de Sugiton
  • La Candelle, située dans la calanque de Sugiton
  • La calanque d’En-Vau et toutes ses grandes voies incontournables dans une vie de grimpeur
  • Le cap Canaille, falaise emblématique de par son caractère, sa hauteur et sa roche atypique

Les falaises du parc national des calanques regorgent d’itinéraires tous plus beaux les uns que les autres, avec une multitude de styles et de niveaux d’escalade. Monde Vertical et ses moniteurs passionnés sont là pour vous faire découvrir les lieux de façon unique à travers l’escalade en falaise, l’escalade en grande voie où encore à travers les via ferrata / via corda des Bouches-du-Rhône.

Dans l’univers du Parc National des Calanques, une multitude de falaises, d’orientations, de styles et de niveaux sont accessibles. Nos moniteurs professionnels connaissent les secrets du massif du PNC et vous permettront de partir grimper à toutes les périodes de l’année et de garder une activité de plein air inoubliable en mémoire.

Escalade en falaise et escalade en grande voie à partir de Callelongue, Les Goudes – Marseille

Située le plus à l’ouest du Parc National des Calanques, au sud de Marseille, la calanques de Callelongue et le village des Goudes vous donnent accès aux chemins menant sur des secteurs d’escalade inoubliables, offrant une vue panoramique sur la mer Méditerranée et la très célèbre Baie des Singes.

Vous accéderez à des faces de toutes expositions, de tous niveaux d’escalade. Aux Goudes et à Callelongue il est possible de pratiquer de l’escalade en falaise dit “couenne” tout comme de l’escalade en grande voie ou bien du psicobloc.

Si vous êtes autonome, et décidez de partir seul à l’aventure, renseignez-vous bien des zones de grimpes autorisées. En effet, de récentes nouvelles de la FFME ont mis fin aux conventions et autorisations d’accès sur certains secteurs d’escalade des Goudes sur demande des propriétaires terriens.

Si vous partez encadré par un moniteur Monde Vertical, professionnel du massif des calanques, aucun souci car nous sommes informés des aléas du territoire du PNC.

Que vous soyez grimpeur expérimenté ou grimpeur débutant de l’escalade de plein air, la calanque de Callelongue vous en mettra plein les yeux ! Beauté de son paysage, quiétude et bruit de la faune et de la flore, toute la nature sera au rendez-vous. 

Rendez-vous sur l’article dédié à la pratique de l’escalade aux Goudes dans les calanques de Marseille si vous souhaitez mieux connaître les lieux d’escalade d’une longueur et les spots d’escalade en grande voie.

Depuis les Goudes et Callelongue, de très belles randonnées et via corda sont également accessibles et permettent de découvrir les calanques de Marseille de manière ludique, aérienne et insolite !

Le Pas de la Demi-Lune et les rappels de la grotte de l’Ermite sont des incontournables ! Cette via corda peut être réalisée sur demande. Alors n’hésitez pas, si vous souhaitez vous lancer dans une activité extérieure à mi-chemin entre la randonnée et l’escalade, contactez-nous pour en discuter.

Que vous soyez randonneur ou grimpeur, pensez à terminer votre journée dans la nature en beauté. A ne pas louper, le coucher de soleil depuis les secteurs d’escalade sur la mer et la baie des singes.

Accessibles en transports en commun depuis le centre de Marseille, la calanque de Callelongue et le village des Goudes sont un incontournable à visiter. Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur notre article des Goudes et de Callelongue.

Escalade en falaise et escalade en grande voie dans la calanque de Sormiou – Marseille

La calanque de Sormiou est une référence lorsque l’on décide de visiter le Parc National des Calanques. Sormiou est réputée pour être un paradis et surnommée “ Les caraïbes marseillais”. 

En plus d’être magnifique, d’avoir une eau turquoise et d’être mondialement réputée pour y pratiquer l’escalade, vous y trouverez des voies accessibles, peu patinées dans une ambiance unique.

A Sormiou, il existe de nombreux secteurs d’escalade en falaise et d’escalade en grande voie avec des itinéraires variés. Cette calanque aux portes de Marseille propose des itinéraires d’escalade du grimpeur débutant au grimpeur confirmé dans des niveaux accessibles dont un grand nombre de voies idéales pour débuter l’escalade outdoor.

Vous repartirez de votre expérience grimpe à Sormiou “requinqué”. La calanque est idéale pour partir grimper à l’abri des foules, les pieds dans l’eau, sur une roche de qualité et dans un cadre unique au monde.

Située au sud de Marseille, la calanque de Sormiou propose aussi une via corda qui permet de visiter les lieux, un best-seller en sa matière. La via corda de Sormiou est une façon tout à fait amusante de découvrir le Parc national des Calanques. Cette activité en falaise au ras de la mer Méditerranée permet aux non grimpeurs de découvrir les activités sur cordes lors de sorties en petits groupes avec un moniteur d’escalade extérieur diplômé.

La calanque de Sormiou est accessible depuis Marseille en transports en commun.

Regardez notre article à propos de la calanque de Sormiou pour en apprendre davantage sur ses accès, son utilisation, sa protection et son histoire.

Malgré sa renommée et sa beauté, la calanque de Sormiou est un espace fragile dont il faut faire attention. C’est également à ça que servent les moniteurs professionnels Monde Vertical : vous guider lors d’une activité dans un lieu magique tout en respectant la nature et en vous faisant part des enjeux locaux.

Escalade en falaise et escalade en grande voie dans la calanque de Morgiou – Marseille

Morgiou est une calanque atypique située dans le cœur du Parc national des Calanques, à l’extrémité du 9 ème arrondissement de Marseille. Petit port de pêcheurs toujours en activité, vous y ressentirez une ambiance de petit village et pourrez profiter d’un verre sur la terrasse du bar “Le Nautic”.

Après un café, les secteurs d’escalade sont accessibles en seulement quelques minutes à pied depuis le port de la calanque ou bien à plus de 45 minutes de marche pour ceux voulant grimper seul face au large. Vous y trouverez des secteurs tous plus beaux les uns que les autres avec des niveaux d’escalade destinés aux grimpeurs débutants mais aussi aux grimpeurs experts.

Attention si vous ne partez pas avec un professionnel de l’escalade, à vérifier les restrictions d’accès. En effet durant les périodes de nidifications certains secteurs d’escalade sont interdits aux grimpeurs. Le Parc National des Calanques tient à jour les conditions d’accès sur son site et met en place une pancarte d’information sur le chemin d’accès au cap Morgiou.

Située dans un arrondissement de Marseille, Morgiou est une calanque accessible en transport en commun. Il est possible d’y accéder depuis Les Baumettes ou bien depuis Luminy. Attention, le parking de la calanque est restreint, avantage à donner à la randonnée afin de déranger le moins possible les riverains.

Pour en savoir plus sur l’escalade dans la calanque de Morgiou avec nos yeux de grimpeurs, je vous invite à lire notre article “Escalade à Morgiou”.

Escalade en falaise et escalade en grande voie dans la calanque de Sugiton, Luminy – Marseille

Souvent représentée par la vue de son belvédère sur le rocher en forme de sous-marin, la calanque de Sugiton fait partie des lieux emblématiques des calanques. La calanque de Sugiton trouve son entrée au parking des facultés de Luminy, dans le 11ème arrondissement de Marseille (accès possible en transports en commun). Le belvédère de Sugiton est accessible en 20 minutes de marche sur un large chemin forestier.

Il faudra ensuite quitter ce chemin principal pour pouvoir accéder aux célèbres falaises de la calanque de Sugiton. D’innombrables possibilités de secteurs d’escalade s’offrent aux grimpeurs dont la fameuse Parois des Toits, secteur intemporel connu de tout grimpeur de l’hexagone.

A Sugiton, en plus de la vue exceptionnelle, vous pourrez pratiquer la grande voie et l’escalade en falaise d’une longueur sur de splendides secteurs de varappe.

L’escalade à Sugiton nécessite souvent plus de marche d’approche que ses calanques voisines, mais vous ne serez pas déçu par la beauté de ses voies et l’ambiance environnante des lieux.

Attention, depuis 2022 le PNC a mis en place une mesure de conservation sur Sugiton. L’accès en période estivale est donc restreint et plus détaillé dans notre article sur l’escalade à Sugiton.

Escalade en falaise et escalade en grande voie dans la calanque du Devenson – Cassis

Faut-il vraiment expliquer le caractère grandiose des falaises du Devenson où simplement vous laissez les découvrir à l’occasion d’une grande voie ?

Le Devenson est le secteur par définition pour pratiquer la grande voie dans le massif des Calanques. D’énormes rappels au-dessus de la mer Méditerranée, de grandes faces perdues face à la mer et une ambiance d’être seul au monde. Se rendre au pied des voies est déjà une aventure, et une fois en bas, vous commencerez la remontée en grande voie en pouvant utiliser des itinéraires de tous niveaux.

Une beauté calcaire de 250 mètres de haut, formant un cirque vous plongeant dans une ambiance démesurée. Des voies d’escalade accessibles de tous niveaux, du terrain d’aventure sur un calcaire, des voies équipées ou encore des paysages grandioses vous y attendent.

Vous l’aurez compris, le Devenson est le paradis de la grande voie. Des voies d’escalade incontournables y sont présentes mais son accès reste assez long et uniquement accessible si vous êtes véhiculé. Pour en savoir plus sur l’escalade dans le Devenson, rendez-vous directement sur l’article détaillé de l’escalade dans le Devenson.

Renseignez-vous correctement avant d’aborder les voies du Devenson, ce sont des itinéraires à ne pas sous-estimer où l’échappatoire n’est pas envisageable. N’hésitez pas et faites-vous accompagner par nos moniteurs passionnés Monde Vertical.

Escalade en falaise et escalade en grande voie dans la calanque d’En-Vau – Cassis

Au départ de Cassis ou bien de la route de la Gineste, la calanque d’en-vau se situe à 1h/1h30 de marche du parking. Son accès a été réhabilité début 2023 par le PNC pour permettre un sentier plus accessible. Il faudra tout de même penser à y accéder avec des chaussures de marche ou des baskets.

Très fréquenté grâce à ses falaises plongeantes dans la mer Méditerranée et à ses paysages grandioses, la calanque d’En Vau nécessite que l’on prenne soin d’elle. Sa beauté en fait l’une des calanques incontournables lors d’un séjour sur la ville de Cassis. Vous y apercevrez certainement nombre de grimpeurs profitant du rocher de la majestueuse et incontournable calanque d’En Vau..

En-Vau n’a pas de réputation à faire, elle est la calanque d’exception aux abords de Cassis et offre une opportunité de grimper dans un cadre naturel exceptionnel.

Même si sa randonnée est très belle, grimper une grande voie d’escalade dans la calanque d’En-Vau est un “must” lors d’un séjour dans le Parc National des Calanques. Si vous n’êtes pas grimpeur ou n’êtes pas encore tenté de découvrir l’escalade, mais êtes sportif, vous allez adorer faire le parcours aventure des grandes vires d’En-Vau. Ce parcours unique vous emmènera sur le plateau de Castelvieil en passant par l’Arche perdu et le trou du canon. Tout cela en gardant un panorama magique sur la calanque d’En-Vau et le massif des calanques. Il s’agit d’un parcours unique en son genre, ludique et qui vous permet de découvrir les lieux de façon insolite.

Attention toutefois de ne pas prendre les itinéraires d’escalade et de randonnée à la légère, car ici il faut préparer sa sortie en pleine nature. Pour choisir la meilleure option, je vous incite à lire notre article à propos des activités extérieures dans la calanque d’En-Vau.

Escalade en falaise et escalade en grande voie sur le cap Canaille

La falaise du cap Canaille, plus haute falaise maritime du Sud de la France, possède un point culminant à 394 mètres au-dessus du niveau de la mer méditerranée. Située dans le Parc National des Calanques à l’Est de la ville de Cassis, il s’agit d’une falaise accessible rapidement grâce à la route des Crêtes séparant Cassis de La Ciotat. La route des Crêtes est une manière facile de pouvoir accéder à de nombreux points de vues sur le Parc National des Calanques.

Sur le cap Canaille, plusieurs parkings vous offrent la possibilité de vous garer et d’accéder en moins de 30 minutes aux secteurs d’escalade en grande voie ou bien aux secteurs d’escalade en falaise d’une longueur (couenne). 

Lors de vos ascensions à Canaille, en grande voie ou en escalade classique en extérieur (couenne), vous découvrirez différents types de roches : calcaire, grès ou encore poudingue. Le poudingue est la roche caractéristique du Cap Canaille puisque vous ne la trouverez nulle part ailleurs dans le Parc National des Calanques.

Les grandes voies du Cap Canaille sont plutôt destinées aux grimpeurs confirmés en grande voie ou aux grimpeurs accompagnés d’un professionnel de la grande voie au Cap Canaille. Les falaises pour pratiquer l’escalade d’une longueur en plein air sont facilement accessibles pour un baptême d’escalade en falaise.

Canaille est un monde à part entière niché dans le Parc national des Calanques, grâce à une ambiance grimpante exceptionnelle.

Si vous n’êtes pas grimpeur et souhaitez découvrir les falaises du Cap Canaille en faisant une activité ludique, Monde Vertical propose un parcours à travers la falaise. La via corda – Traversée Philémon est la seule et unique manière d’être dans les falaises du Cap Canaille sans être un grimpeur. Il s’agit tout de même d’une activité nécessitant une bonne condition physique ainsi que d’être à l’aise avec la hauteur puisque le parcours Philémon se déroule à plus de 200 mètres au-dessus de la mer Méditerranée.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’escalade au Cap Canaille et avoir quelques conseils, nous vous invitons de lire l’article sur l’escalade au Cap Canaille.

Escalade en falaise et escalade en grande voie dans les calanques de La Ciotat

Méconnues de beaucoup par de nombreuses personnes, les calanques de La Ciotat appartiennent au Parc National des Calanques.

Longuement boudées par les grimpeurs à cause de sa roche poudingue particulière, les secteurs d’escalade sont apparus plus récemment, à l’inverse des falaises du PNC proche de Cassis et de Marseille. A La Ciotat, la grimpe se pratique sur des gros galets enchâssés dans une belle falaise de couleur ocre.

L’escalade en falaise à La Ciotat et l’escalade en grande voie à La Ciotat sont une aventure exceptionnelle à pratiquer dans un cadre évoluant sur une roche ocre presque rouge et une eau turquoise en contrebas. Les secteurs d’escalade de la ville de La Ciotat sont parfaits pour s’initier à la discipline de l’escalade en pleine nature. Les grimpeurs plus aguerris auront rendez-vous sur la partie Est du cap Canaille.

Une autre manière de découvrir les calanques cachées du Parc National des Calanques à La Ciotat est de réaliser la via corda du Trou Souffleur à travers des tyroliennes, rappels et escalade facile ! Une activité idéale à pratiquer dès l’âge de 7 ans pour découvrir paysages splendides et activité à sensation en nature.

Des parcours de randonnées aériennes sont également présents le long des falaises de La Ciotat et du cap Canaille. Il s’agit d’un bon moyen d’être à mi-chemin entre l’escalade en extérieur et la randonnée.

Laissez-vous embarquer dans une roche sédimentaire unique, une couleur ocre et une eau turquoise des calanques de La Ciotat. Baignez-vous dans la calanque de Figuerolles et dans la calanque du Mugel et au Bec de l’Aigle, ou bien partez à l’aventure sur les sentiers des falaises de Soubeyrannes.

Au départ de Marseille, de Cassis où de La Ciotat, le Parc national des Calanques vous permettra de pratiquer des activités outdoor dans des paysages spectaculaires. Monde Vertical vous guidera à travers ces espaces naturels protégés lors d’une activité de pleine nature en via ferrata, en grande voie d’escalade où encore sur les secteurs d’escalade en falaise / secteurs de couennes. Que ce soit pour vous initier, pour faire un baptême et découvrir les activités extérieures d’escalade ou de via corda, ou vous perfectionner / devenir autonome en escalade, vous pourrez profiter des meilleurs secteurs extérieurs, proposant les meilleures vues mais aussi avec les plus belles escalades !

N’oubliez pas, lorsque vous évoluez dans le Parc National des Calanques, vous êtes dans un massif protégé. Il est important de prendre en compte les règles d’usages et de comportements mis en place par le PNC. Ces règles sont disponibles sur le site internet du Parc National des Calanques.

Vous trouverez le topo d’escalade des calanques dans les différentes salles d’escalade de Marseille (Altissimo Marseille, Arkose Marseille, Bloc Session Marseille, La Boîte à Grimpe, le Mur de Luminy) où dans le magasin du Vieux Campeur à Marseille.

    Contactez-nous, ou réservez une activité !

    Par téléphone, par e-mail ou par le formulaire.